Cacaoyer

 

 

 

Nous sommes une association à but non lucratif reconnue d’intérêt général. Nous agissons pour préserver, restaurer la biodiversité et menons des actions de sensibilisation auprès des jeunes. Nous intervenons sur 2 territoires principaux, en France dans les Bouches du Rhône car nous y habitons et aussi en Equateur, aux portes de l'Amazonie car ce beau pays fait parti de notre histoire

          P8062988 1

Nos objectifs :

  • Protéger et préserver les forêts dans le monde pour la conservation de la biodiversité végétale et animale, de l’eau, de l’air et des sols
  • D'acquérir des terrains de forêts pour les préserver et les transformer en "Aires Protégées" (réserves naturelles)
  • Développer une activité locale et solidaire en agroforesterie, en permaculture et en agroécologie afin de permettre à l’être humain d’adapter sa culture à la nature sans la détruire et d’une manière durable
  • Former et sensibiliser la population locale aux techniques d’agroforesterie, de reconstitution des sols, de reboisement.
  • Agir contre le réchauffement climatique : réduire les émissions de gaz à effet de serre, 20% de ces émissions provient de la déforestation

 

            Site dsc 28

Origine et Portrait de la fondatrice

L'association TRÉSOR DE NATURE est née en 2001 à Marseille suite à de nombreux voyages et expériences humanitaires réalisés par la présidente Caroline Nicoleau. En effet, avant sa création, elle a traversé l'océan Pacifique sur le Vega pour  manifester avec Greenpeace en 1995 contre les essaies nucléaires en Polynésie Française (Mururoa).
Puis, passionnée par l'Amérique du sud, elle va donner naissance à son fils en Équateur à Vilcabamba. Les ressources naturelles de la région devenant une préoccupation pour les générations à venir, elle propose aux habitants de reboiser en créant des plantations fruitières mélangées avec des espèces endemniques (c'est l'agroforesterie) pour développer une économie locale tout en préservant l'écosystème, préserver l'eau des rivières, éduquer les enfants à replanter et à gérer leurs ressources de manière durable. Elle lance alors le projet de reconstitution des sols de Vilcabamba. Depuis l'intérêt pour préserver la nature ne l'a pas laché !

            Aricle la nouvelle re publique centre oeust 10 juillet 1995

Charte de l'environnement, loi constitutionelle du 1er mars 2005

Nous avons à coeur de respecter et faire respecter la Charte de l'environnement entrée en vigueur le 1er mars 2005 qui dispose :

  • Article 1er. Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé.
  • Article 2. Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l'amélioration de l'environnement.
  • Article 3. Toute personne doit, dans les conditions définies par la loi, prévenir les atteintes qu'elle est susceptible de porter à l'environnement ou, à défaut, en limiter les conséquences.
  • Article 4. Toute personne doit contribuer à la réparation des dommages qu'elle cause à l'environnement

Date de dernière mise à jour : 20/01/2020