Cacaoyer

L'utilité des arbres

 
Schema agroforesterie services
 
  • L’arbre est un producteur d’oxygène, un purificateur d'air et une source de vie. Les arbres séquestrent le CO2 dans l’atmosphère puis le transforment et le rejettent sous forme d'oxygène. Dans la forêt amazonienne, chaque hectare de forêt permet de stocker 50 tonnes de carbone. A titre de comparaison, en méditerranée, un arbre séquestre environ 7 kg de CO2 par an alors qu'en Amazonie, un arbre séquestre environ 15 kg de CO2 par an. 
  • L’arbre est également un générateur de pluie. Il ne suffit pas que de la vapeur d’eau soit présente dans l’atmosphère pour qu’il pleuve, il faut des germes autour desquels s’agglomèrent les molécules d’eau de plus en plus nombreuses, de sorte qu’elles finissent par former une goutte d’eau qui tombe. Les arbres émettent des molécules qui servent de germes. 
  • L'arbre est synonyme de diversité biologique. La disparition d'une seule espèce végétale peut entraîner à elle seule l'extinction de 30 espèces animales
  • L'arbre lutte contre l'érosion du sol. La plantation et la conservation des arbres sont d'excellents moyens de lutte contre l'érosion du sol. Les racines des arbres maintiennent le sol en place dans les terrains en pente. Ils permettent de stabiliser et de régulariser l'hydrologie du sol et le niveau de la nappe phréatique.
  • L'arbre améliore la qualité de l'eau. Ses racines permettent de filtrer l'eau et ainsi obtenir une meilleure qualité de l'eau. Sa présence réduit le volume des eaux de ruissellement, protège les sources d'eau et réduit les dommages causés par les inondations.
  • L'arbre participe à la régularisation des écarts extrêmes de température. Les arbres dégagent de la vapeur d'eau dans l'atmosphère et ce phénomène influe sur le degré d'humidité locale et tempère les variations extrêmes du climat. 
  • L'arbre et la qualité de vie. L'arbre vient nous rappeler le rythme des saisons, donc la nature, et le rapport que nous avons avec elle qui contribue à notre état psychologique.
  • L'arbre et l'éducation environnementale. Les espaces boisés représentent des lieux privilégiés de rencontre avec le milieu naturel pour l'interprétation de la nature et la sensibilisation à la conservation des espèces.
  • L'arbre, moteur économique : la valeur économique des arbres est considérable dans l'utilisation de matériaux de construction, de bois d'œuvre, de bois de chauffage, de pâte à papier ou de l'industrie de la transformation de produits forestiers. 
  • L'arbre, attrait touristique : l'engouement les régions boisés et les parcs suscite l'intérêt et la convoitise des touristes. Ceci est un atout économique non négligeable pour la population.
  • L'arbre, économiseur d'énergie : une plantation d'arbre située du côté nord d'une résidence peut contribuer à réduire sensiblement les coûts reliés aux frais de chauffage durant l'hiver. En période estivale, les arbres judicieusement placés autour d'une habitation abaissent la température et diminue du même coup l'utilisation du climatiseur.
  • L’arbre nourricier qui nous apporte des fruits et évite les importations

Date de dernière mise à jour : 20/09/2019